Au revoir Cheonan

VCK last day3

Et voilà, après 6 mois en tant qu’étudiant en échange au Japon, 1 an d’étude en Corée du Sud, 2 ans en tant qu’acheteur chez Valeo en Corée, une nouvelle étape se finit mais l’aventure continue toujours ! Elle aurait pû se continuer en République Tchèque comme Valéo me l’avait proposé ou encore au Nord de la Chine. Une autre entreprise m’avait proposé un poste en Inde puis quelques touches avec mes (ex)fournisseurs en Corée… Finalement l’aventure va continuer à Yonsei, en tant qu’étudiant de la langue coréenne. Tout ça pour trouver un nouveau challenge, en Corée en priorité ou au Japon. On verra les missions proposées. :D

Enfin je ne peux m’empêcher de revenir sur ces 2 années à Cheonan. Une petite image de mon bureau :

VCK last day1

Mon bureau sur la gauche de la photo. A côté, les gens des achats, de la qualité et de la qualité fournisseurs.

Ces 2 années, c’était une expérience vraiment enrichissante. Je pense que j’ai beaucoup fait et donc beaucoup appris. L’équipe était soudée et il y avait très peu de gens de mauvaises volonté. Ca a renforcé grandement les rapports que ce soit pour les ordres, pour le travail en équipe ou encore les sorties ensemble. On a d’ailleurs fêté mon départ avec un petit voyage dans les montagnes du nord de la Corée du Sud.

VCK trip1

Au programme, dodo dans un châlet, mais surtout un bol d’air, des jeux de cartes, étude du coréen, discussion, boissons et repas bien sûr.

DSCF4920

Au passage, création d’un nouveau plat : le samgyeopsal au fromage :)

Enfin petit pincement au coeur en regardant cette photo. L’équipe des achats de “VCK” au complet.

DSCN6004

De gauche à droite, Moi, Mr Choi, Mr Kim, Mr Lee et Sangmo-shi.

Et comme le disait les mots sur l’entrée de l’usine Valéo, Kkum kwa boram eui iltteo, un endroit qui récolte les fruits du travail et des rêves. Restez connecté, le rêve continue !

Cheonan et l’art contemporain – Yawoori Arario Gallery

Je n’ai pas souvent parlé du coin où j’habite mais il faut avouer que semblant de rien, je ne suis pas mécontent de vivre à Cheonan, en plein centre, lieu dit “Sinbu-dong”. Comme je l’avais dit, c’est un endroit très pratique. Il y a 2 bus terminal avec des bus en partance toutes les 15-20 minutes pour Séoul (Kangnam ou Jamsil) et qui mettent 1 heure pile pour Kangnam. On peut réjoindre également tout autre point de la Corée (Pusan, Daejon, Daegu…). Il y a également la station de train/métro à 15 minutes de marche ou à 3 arrêts de bus. Concernant le shopping, il y a 2 department store, Yawoori et Galeria, la même marque que celui d’Apgujeong. Il y a également pleins de restaurants et tout…

DSCN1993

Adossé au Yawoori, il y a également là Arario Gallery qui est une galerie d’art. Tout autour de Yawoori, il y a une sorte de mini square avec des oeuvres d’art réalisés par différentes personnes de Corée et d’ailleurs. Je m’en vais vous en faire une petite présentation en photo plutôt que parole. Attention, c’est très contemporain !!

Dreamy C I KIM
Dreamy - C I KIM

Le nounouris de Ci KIM fait quand même 3 mètres de haut et est en metal.

Image II - CI KIM
Image II - CI KIM

Le gros sac, là aussi est immense. On peut voir le gars sur le banc derrière pour en avoir une idée. Cette oeuvre a été réalisée en 2001.

Robert Indiana - Art
Robert Indiana - Art

Cette création pop-art est de l’américain Robert Indiana. Elle est en aluminium paint.

Not so flats - Anthony Caro
Not so flats - Anthony Caro

Le not so flats est de Sir Anthony Caro, un anglais, a été réalisé en 1975. Il est en fer.

Untitled (figure on a baby) - Keth Haring
Untitled (figure on a baby) - Keth Haring

Cette oeuvre a été réalisée en aluminium paint en 1987.

Sijak (start) - Lee JeongHwa
Sijak (start) - Lee JeongHwa

Il (ou elle, Jeonghwa peut s’utiliser pour les 2 sexes) a réalisé cette oeuvre en plaque de fer en 2005.

Pylon - Isamu Noguchi
Pylon - Isamu Noguchi

Ici on a le droit à une oeuvre d’un japonais. Le pauvre a mis 24 ans à l’ouvre pour la finir pour ma naissance (1982).

Omega III - Beverly Pepper
Omega III - Beverly Pepper

Ici c’est une oeuvre de l’américaine Beverly Pepper. On reconnâit bien son utilisation des triangles dans ses réalisations.

Number's Dream 23 - CI Kim
Number's Dream 23 - CI Kim

Une autre oeuvre de Ci Kim, number’s dream 23. Réalisée en 2002, c’est peut-être un hommage à Michael Jordan :D

number's dream 8075 - CI Kim
number's dream 8075 - CI Kim

Mais en fait nan, puisque celui-ci ne rappelle pas spécialement Michael.

Charity - Damien Hirst
Charity - Damien Hirst

Oeuvre de l’anglais Damien Hirst achevé en 2003. La fillette fait presque 7 mètres de haut !

Materialist - Wang Gwangyi
Materialist - Wang Gwangyi
Materialist - Wang Guangyi
Materialist - Wang Guangyi
Materialist - Wang Guangyi
Materialist - Wang Guangyi

Voici 3 des matérialistes de l’artiste chinois Wang Guangyi. Le thème est bien sûr la révolution culturelle.

DSCN2013
Breaking of communication - CI Kim

En 2003, une autre oeuvre de CI Kim.

Jurrasic Age - Sui Jianguo
Jurrasic Age - Sui Jianguo

Une oeuvre d’un chinois en 2006.

I'm not here (na neun igos e obseubnida) - Kang Minji
I'm not here (na neun igos e obseubnida) - Kang Minji

Oeuvre d’une coréenne qui a fait plusieurs animaux en fer. Le titre “je ne suis pas là”.

You don't need to know - Ko Cheongsu
You don't need to know - Ko Cheongsu

Réalisation en 1985 d’un coréen en granite.

now it's our turn (ije uri charyeya) - Ko Jeongsu
now it's our turn (ije uri charyeya) - Ko Jeongsu

Celle-là aussi en 1985.

The ignorant Bull - Don Quichote - Seong Dong-Hoon
The ignorant Bull - Don Quichote - Seong Dong-Hoon

Une oeuvre plus impressionante en vrai. Réalisée en 1996, Il voulait exprimer le fait que la société (coréenne?) était comme un taureau aveugle et qu’il trouvait ça amusant de fraterniser cela avec Don Quichote.

Il y avait également d’autres oeuvres non signées (ou alors je n’ai pas trouvé)  ou similaire à celles déjà montrées.

Enfin les 2 pièces maitresses du parc sont celles-ci :

Hymn - Damien Hirst
Hymn - Damien Hirst

Une autre oeuvre de Damine Hirst.

Millions of Miles (Distant Voyage) - Arman Fernandez
Millions of Miles (Distant Voyage) - Arman Fernandez

On finira par une oeuvre d’un français, celle d’Arman Fernandez. Il est fait de 999 chassis de roues de train. L’oeuvre fait plus de 20 mètres de haut.

Park JinYoung – One night stand – Bucheon concert

En Corée, un des artistes les plus populaires du moment est Park Jinyoung. Il est relativement jeune, environ la trentaine. Il est chanteur, danceur, compositeur et
possède son propre label. On peut dire que c’est un artiste vraiment complet :) Il a vraiment commencé sa carrière en 1997. Dans son palmarès, il a quand même formé des artistes comme Bi et G.O.D. pour les plus connus.

Donc il écrit pour beaucoup d’artistes mais aussi pour lui même. Et le gros avantage d’aller voir un de ses concerts, c’est que justement, on y rencontre une grande
quantité d’artistes connus !

Le concert m’a couté 80,000 wons (45 euros) pour avoir les places presque les plus chers, au pied de la scène. Après coup, les meilleures places n’était pas les
plus chères mais il fallait simplement prendre les places en fasse de la scène :) Assise en plus ! Bref, après une heure d’attente, le concert a commencé avec :


Comme on peut le voir, c’était un peu la baston dans la fosse aux lions… aux coréennes. J’ai cru qu’un de mes timpans allaient péter à cause de ceux de derrière
qui criaient “Trop cools, trop mignons !!” grr

Le premier groupe était 2PM. Pour ceux qui connaissent, ils chantent la célèbre chanson shib cheom man cheom e shib cheom !! traduction 10/10. La chanson a des
paroles très … recherchées du genre :

“Tes belles jambes : 10/10
Ta bouche : 10/10
Ta poitrine : 10/10″
Voilà la version soustitrèe :

Ensuite on a eu le droit à 2AM. Oui ne pas confondre les groupes 2PM et 2AM. :)


Une très belle chanson, où ils pleurent le fait qu’il n’a rien d’autre que sa voix à offrir pour conquérir le coeur de sa dulciné. La version avec sous titre
:

Ensuite on a eu le droit aux incontournables Wonder Girls et leur chanson Nobody  :

Voici la version clip avec sous titre et Park JinYoung dans le clip:

Elles nous ont fait l’honneur de faire leur tell me également :

Bon là, pas besoin de vous mettre une traduction.
Après que tous ces artistes soient passés, Park JinYoung a enfin commencé son concert. On a eu le droit aux classiques. Ensuite il nous a montré ses talents de
danseur :

Puis vient le clou du spéctacle. Une chanson où une fille du public pourra participer :


Donc en gros, le  JYP demande aux filles du public de lever la main, celle qui veulent venir sur la scène. Il leur dit ensuite, qu’il faut qu’elles n’aient pas
de petit ami, ou qu’elle ne l’aime pas tellement. Il demande aussi aux gars qui sont avec leur petite amie, de lever la main si ils n’aiment pas tellement leur petite amie. lol

JYP choisit un gars avec sa copine mais le garçon se ravise ! lol Ca fait marrer JYP. Ensuite il choisit une autre fille… On dirait une lycéenne. Et ensuite, à
vous de voir ! hehe

Voilà sympa concert. C’était également l’anniversaire de JYP ce jour et ils ont fait une petite fête sur scène. Pleins de bonnes émotions. Et vous, ça vous
botterait ce type de concert?

Cheonggyecheon, le Paris plage version coréenne

Bonjour à tous ! Longtemps sans news dû à cruel manque de temps. Mais Hankuk n’est pas mort et ne le sera jamais ! Il reste trop d’articles à écrire et de plus en
plus à publier.

Donc aujourd’hui je vais présenter Cheonggyecheon que j’aurais dû présenter il y a quelques temps déjà ! J’avais commencé à article cet article en Février 2007 …
Et nous sommes en Septembre 2008 !! haha, mais nan pas fénéant !

Donc pourquoi le Paris plage coréen? On va dire que ça a une origine similaire. Le maire de la capitale qui cherche à développer le tourisme de la ville en y
instalant un endroit où les gens se retrouvent. A Paris, Delanoe a créé Paris Plage, un endroit ouvert en été y reprosuidant l’ambiance d’une plage et le tout en plein Paris. En Corée, Lee
MyungPark, l’ancien maire de Séoul et l’actuel président du pays, a choisi ld’instaler un cour d’eau, qui permettra aux gens de s’y balader tout au long de l’année.

La photo montre l’entrée du “début” de Cheonggyecheon près de City Hall.

Si dessus, de l’entrée city hall vers Cheonggyecheon.

Cheonggyecheon représente l’un des plus grands succès de Lee Myung-Park en tant que maire de Séoul. Son deuxième plus grand succès a été la rénovation du système de bus de Séoul. Il donne la
possibilité de se transférer du bus au métro en autre. Les lignes ont été revues et les numéros des bus ont été changés pour les rendre “logique”. En tant que maire, Lee MyungPark a laissé une
assez bonne impression en Corée.

Cheonggyecheon, une rivière en plein milieu des buildings du centre de Séoul.

Cheonggyecheon a été ouvert en 2005. A l’origine il y avait un cour d’eau qui passait par le milieu de Séoul mais à partir de l’après guerre, il a été recouvert pour laisser place à des routes.
En 1968, ils y ont installé une autoroute sur élevée. A ce moment là, il ne restait plus rien du cour d’eau. Pour y recréer la rivière qui avait été complètement asséchée, il a fallu 900 Million
de dollars ! C’est une des créations urbaines les plus chers en Corée avec le Gwangan Bridge de Pusan.

Cheonggyecheon, C’est quand même 6 km. c’est un peu l’endroit pour aller faire sa petite balade comme on pourrait le faire dans un parc. On y trouve
énormément de famille, de couple et d’amis qui s’y retrouvent pour une petite balade, pour y tremper les pieds dans l’eau. On y trouve également des animaux comme des canards, des oiseaux bien
sûr et aussi des poissons. Ca pousse à croire que l’eau est relativement propre et adaptée pour être peuplé d’animaux. Donc malgré le côté très urbain, il y a aussi ce petit côté historique,
écologique…

Et aussi romantique ! On y trouve énormément de couple et le soir, on peut en voir se bécoter même pas à l’abris des regards. Bon faut pas penser que c’est
comme ça partout, mais ça peut arriver étant donné que les mentalités changent.

Comme Cheonggyecheon fait presque 6 km actuellement, elle s’étend jusqu’à Dongdaemun. Sur la photo, on peut voir au fond, le Doota de Dongdaemun. Je
suspecte la municipalité d’étendre encore plus la rivière puisque du côté d’Anam (près de Korea University), ils y restauraient aussi les bords de rivières. Enfin ça devient peut être une
nouvelle mode puisqu’à Cheonan, pas loin de mon appartement, ils y ont renouvelé les berges de rivières également pour rendre possible des balades et le cyclisme.

Enfin le long de la rivière, vous y trouverez des expositions et des activités en accord avec la période. En ce moment il y a des activités spéciales pour Chuseok.

La nuit, Cheonggyecheon ne ferme pas. Les spots prennent la place du soleil dans l’éclairage et le magnificisme urbain s’impose. La photo peut donner une
image de ce que Cheonggyecheon donne la nuit.

Enfin Cheonggyecheon vu d’un des nombreux ponts qui la traversent. Cheonggyecheon vu de nuit est l’endroit à ne pas louper !

Alors ça vous tente Cheonggyecheon?

beotkkot kugyeong, le Hanami coréen

Hello tout le monde, ça faisait longtemps tiens ! Mais non, hankuk n’est pas mort. J’ai juste moins le temps pour mettre des articles. Mais j’essaye quand
même d’en mettre régulièrement.

Aujourd’hui, je vais vous parler de la chose qui depuis la semaine passée, est devenue LA chose incontournable à faire le week-end en Corée. Faut en profiter
parce que d’ici 2 semaines se sera plus possible. Je parle bien sûr du 벚꽃구경 que l’on prononce beotkkot kugyeong ou en japonais Hanami. Enfin c’est presque équivalent puisque beotkkot kugyeong
signifie exactement “visiter les cerisiers en fleurs” alors qu’Hanami signifie juste “contempler les fleurs”.

Donc voilà, vous avez compris quel va être le sujet de cet article. En Asie, les cerisiers en fleur (pour les pays qui en ont hein) est quelque chose
d’incontournable. J’ai donc pas loupé l’édition de cette année. Enfin voici un petit rappel de tous les Hanami que j’ai fait :

Tiens en faisant ce petit rétro, ça va quand même faire mon 4ème printemps en Asie ! Je me demande quand est-ce que mes yeux vont se brider ?!

En Corée, il y a plusieurs façons d’aller contempler les cerisiers. On va faire un catalogue des façons les plus connues quand on est un expatrié français dans le
pays.

La façon expatrié vivant à Bangbae (où les familles françaises se regroupent)

Quand on est expatrié en Corée du sud dans le sens, détaché par son entreprise française en Corée du sud et qu’on emmène sa
famille, en général, on a des conditions de vie assez spéciale. La pluspart des expatriés que je connais dans ce cas sont des gens qui partent au boulot dès 6h30 du matin et reviennent du boulot
vers les 21h le soir. Métro boulot dodo n’est pas une carricature de leur vie ! Quand le week-end arrive, ils en profitent pour … se reposer et donc dormir… Et s’occuper de leur famille le
dimanche après-midi :D. On comprend pourquoi certains d’entre eux, même après 4 ans dans le pays, ne connaissent de la langue locale pas plus que le strict minimum des politesses.

Enfin bref, étant donné leur emploi très tendu, la seule façon qu’ils ont pour faire de l’Hanami, c’est de contempler les cerisiers en fleur … du parc de l’usine
où ils travaillent lol.

La façon expatrié jeune et fougueux (genre Fabien le
vilain
)

Un jeune expatrié encore fougueux (pourvu que ça dure mais ça va pas durer ! :P) peut avoir une vie de type expatrié au boulot. On va dire qu’il bosse autant qu’un
expatrié détaché mais il va toucher 1/5ème de leur salaire et n’aura pas de famille à entretenir. Il n’habitera pas non plus à Bangbae (2 mois de son salaire complet  (bonus inclus) pour
payer le loyer du mois, pas cool). La différence est que le week-end, au lieu d’être totalement à plat et faire dodo, il déborde encore assez d’énergie pour jouer à la Nintendo DS et la Wii le
jour et prendre le métro pour aller boire à Kangnam la nuit. Résultat,  le seul moment où il peut  contempler les cerisiers en fleur ce sera quand il passera à côté de cerisiers alors
qu’il prend le métro et/ou le bus pour aller se saouler à Kangnam alors qu’il regarde par la fenêtre entre 2 courses de Mario Kart DS. Il voit donc ce genre d’Hanami : un cerisier au milieu d’autres trop flous pour être vu clairement. Il
s’exprimera d’ailleurs : “Tiens, un cerisier en fleur ! On doit être au printemps ou pas loin.”.

La façon expatrié qui fait comme le coréen moyen

Si vous demandez à un coréen où il faut aller pour voir les beaux cerisiers en fleur, il est quasiment sûr qu’il vous sortira “YEOIDO!!”. Yeoido, c’est un peu le
CBD ou la Défense coréenne c’est à dire le centre des affaires. Pas loin du centre, il y a également un grand parc pour se balader, faire du vélo et aussi du bateau dans la rivière Han (attention
de pas tomber dans l’eau, rappelez vous de l’histoire de ces oiseaux étant entrés malencontreusement au contact de la pluie coréenne made in
China
).

Donc comme vous le voyez sur la photo, on voit que tout le long du parc, il y a une grande allée
fleurie de cerisier. Si on va au beau milieu de cette allée, ça donne ça.
Comme c’est THE spot pour aller voir les cerisiers en fleur, ben c’est comme-ci vous donniez rendez-vous au 23 millions de coréen de la zone de Séoul et de sa
périphérie. Pour détailler un peu plus la chose, ce sera un rendez-vous avec toutes les Ajuma et Ajeossi qui n’ont pas assez de temps en semaine (ils grimpent les montagnes en semaine) et qui
viennent s’entraîner au Football américain le week-end avec du sang neuf (du sang de jeune). En général ils s’entrainent du côté de Dongdaemun mais début avril, ils se donnent tous rendez-vous à
Yeoido pour votre plus grand plaisir :D.

Donc voilà, c’est le genre de spot que je déteste. Y’a tellement de monde
que c’est pas agréable du tout. Limite, je préfère le métro de 8h du matin le lundi. On passe plus de temps à éviter de rentrer dans les vieux qui bousculent tout le monde et qui mangent
leur
beondegi qui puent tellement que ça creuse le trou dans la
couche d’ozone bien plus que les usines de
Tianjin (Non c’est pas un
message de haine).


La façon expatrié qui en fait un peu qu’à sa tête
comme les coréens qui ne font pas comme la masse (oulala, ça devient compliqué mon blog)
En Corée, je pense que faire les trucs comme les coréens genre aller à la plage Haeundae de Pusan en
Août, voir les cerisiers en fleur à Yeoido, aller de la province à Séoul le vendredi soir en voiture (…) c’est pas la meilleure idée que vous pourriez avoir. Personnelement, je préfère essayer
de trouver mon spot perso. Après chacun fait comme il veut :D ! Me concernant, j’ai décidé d’officialiser mon spot d’Hanami en Corée (en attendant de trouver un jour mieux) : l’Université Kyunghee !

C’est un endroit vraiment beau, reposant (car calme et pas plein à craquer) et qui n’est fréquenté quasiment que par des jeunes et des jeunes couples marriés. C’est
plus petit que Yeoido mais tellement plus agréable.
Enfin, quand vous faites de l’hanami, n’oubliez pas non plus de regarder vos pieds. Il y a aussi d’autres belles fleurs à contempler ! :)